Rencontre Kaouther Adimi

CVT_Nos-Richesses_2302
Samedi 2 décembre à 19h30, j’aurai le plaisir d’animer la rencontre avec Kaouther Adimi à la Librairie Saint-Pierre de Senlis pout son dernier roman « Nos Richesses ».
En 1935, Edmond Charlot, 20 ans, ouvre une librairie à Alger avec la volonté de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion. En 2017, Ryad, 20 ans, étudiant à Paris, n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider de ses livres un local, tâche qui est étrangement compliquée par la surveillance du vieil Abdallah.

Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres (92)

Sèvres 2017

J’aurai le plaisir de dédicacer mes ouvrages lors de ces rencontres.

Rencontres du légendaire de Maintenon

 

AfficheLegendaire-web

 

Les 28 et 29 octobre, je participerai aux Rencontres du Légendaire de Maintenon (Eure-et-Loir).

Le Samedi 28 octobre à 17h,  Noëlle Bréham, Pierre Dubois, Ioan Miège et moi-même débattrons de cette question ô combien existentielle :-) : Peut-on croire à l’existence des fées ?

Programme détaillé

 

Librairie Saint-Pierre de Senlis (Oise)

 

Samedi 14 octobre à 19h30, j’aurai le plaisir d’animer la rencontre avec Sébastien Spitzer pour son roman Ces rêves qu’on piétine.

 

Spitzer« Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s’appelle Magda Goebbels. »

 

Hommage à Claude Seignolle

LGO70
Un numéro de la revue La Grande Oreille, spécial Claude Seignolle. C’est l’hommage que nous avons voulu lui rendre pour ses 100 ans. Sur le site de la revue, retrouvez des archives « seignollesques » (vidéos, podcasts, témoignages…). 

 

« C’est à Périgueux, dans un Périgord truffé du passé le plus ancien, celui des civilisations longtemps dites antédiluviennes que ma mère me porta en ventre, de septembre 1916 au 25 juin 1917, à quinze heures très précises, les trois coups d’horloge frappant les toits de la basse ville et annonçant le lever du rideau sur le spectacle que j’allais jouer dans la vie. Chaque jour de sa croissante grossesse, elle se livra à de vaillants exercices pédestres, car elle n’a jamais su tenir en place, et promena le docile fœtus que j’étais, l’imprégnant d’ambiances extérieures qui décidèrent de mes goûts futurs, tant il est vrai qu’un embryon subit non seulement l’héritage chromosomique mais encore les influences, le milieu et les humeurs d’autrui […] J’affirmerais donc que ce fut là, là et là que je pris intra mater les premiers frissons du mystère et les virus de l’archéologie […]  J’arrivais sous le signe rongeur mais fécond des aventuriers, le Cancer, et gesticulais à défaut de paroles pour, déjà, décrire l’épopée fœtale que je venais de vivre, débarquant dans les bras d’Augusta, ma grand-mère, le seul être de la famille qui croyait possible les histoires impossibles et qui dut sentir tout de suite le petit complice que sa fille lui offrait pour combler sa solitude de croyante aux contes. » Claude Seignolle, Une enfance sorcière.

Salon des littératures maudites

IMG_0172

Un excellent moment à la médiathèque de Voyelles de Charleville-Mézières les 9 et 10 septembre. Un grand merci à Thibaut Canuti pour son accueil particulièrement chaleureux et un grand bravo pour l’organisation de ce salon qu’il dirige avec beaucoup de talent et de bonne humeur.

Salon des littératures maudites 2017

Affiche-salon-litteratures-maudites-2017-charleville-84,1cm-x-118,9cm-noir

 

 

Les 9 et 10 septembre, je serai au Salon des Littératures maudites de Charleville-Mézières.

 

Samedi 9 septembre à 17h15 : Conférence – La longue histoire des loups-garous.

France Inter : Etat d’esprit

IMG_1059

 

28 mai 2017 

Emission Etat d’Esprit de Noëlle Bréham.

Croyances et légendes populaires de France avec Marie-Charlotte Delmas.

Cliquer ici pour écouter le podcast de l’émission.

 

Imaginales d’Epinal 2017

2017 ImaginalesJe serai présente au festival des Imaginales d’Epinal (Vosges) du 18 au 20 mai.

Jeudi 18 mai à 16h  : Table ronde sur l’histoire des dragons.

Jeudi 18 mai à 17h : Conférence – Hommage à Claude Seignolle.

Jeudi 18 mai à 17h : Vendredi 19 mai à 10h : Conférence – Les loups-garous de l’Antiquité au XIXe siècle.

Vendredi 19 mai à 14h : Présentation des Dictionnaires de la France mystérieuse et de la France merveilleuse. Interview menée par Jean-Luc Rivera.

 

RFI – 7 milliards de voisins

IMG_1030

 

 

10 janvier 2017

Photo souvenir de mon passage dans l’émission 7 milliards de voisins avec Tobie Nathan et Sandrine Mercier.

Cliquer ici pour écouter le podcast de l’émission.

Journal de 13 heures – France 2

Photo souvenir avec Marie-Sophie Laccarau, lors de mon passage au journal de 13h, le 12 décembre 2016.

 

 

Photo souvenir avec Marie-Sophie Laccarau, lors de mon passage

au journal de 13h de France 2, le 12 décembre 2016.

Cliquer ici pour écouter ce journal.

 

Libération : Cadenas et Echelle maudite

 

Libération du 24 novembre 2016

967855-loup-garoujpg

 

Chats noirs, hoquets, vendredi 13… Rencontre avec Marie-Charlotte Delmas qui, de recueils en dictionnaires, remonte aux racines du folklore et des croyances françaises.

Cliquer ici pour lire l’article.

Nuit mystérieuse France Culture

Delmas_Dico_France57

 

Les nuits de France Culture

26 février 2016 : La France mystérieuse

Emission enregistrée en compagnie de Philippe Garbit.

 

Cliquer ici pour écouter le podcast de l’émission.