Petit lexique du fantastique

Livre épuisé.

Ce que nous rangeons aujourd’hui dans le grand placard du fantastique faisait autrefois partie de la vie de tous les jours.
On craignait toutes les choses que l’on ne pouvait pas expliquer et on inventait le reste. Il n’y a pas si longtemps, la France était encore une gigantesque campagne sans électricité, sans téléphone, sans voiture.
Les nuits y étaient noires en l’absence de réverbères et les flammes des bougies ou des lampes à huile répandaient dans les maisons des ombres inquiétantes.
En ce temps-là, on avait une peur bleue des loups-garous et des vampires. On s’enfermait chez soi à la nuit tombante de peur de croiser quelques êtres surnaturels errant dans la campagne. Il suffisait que les vaches donnent moins de lait, les poules, moins d’oeufs, pour que l’on accuse le sorcier d’avoir jeté un sort. Grâce à ce petit lexique vous saurez tout sur les êtres qui peuplent cet univers de la peur.